Indigenous Women in Community Leadership (IWCL) program

Le Coady International Institute de l'Université St. Francis Xavier (StFX) est un centre d'excellence de renommée internationale dans le domaine de la formation innovante des leaders communautaires. Cette formation comprend à la fois un soutien sur le site et à distance, et elle utilise des méthodes d'avant-garde d'enseignement aux adultes pour une efficacité et une diffusion maximales. Notre engagement envers le leadership trouve ses racines dans la croyance que la formation des leaders peut transformer des vies et donner aux gens la capacité de pleinement contribuer à la société. Avec plus de 5 500 diplômés dans 130 pays et un héritage de 50 années d'autonomisation et de développement économique des communautés, le Coady Institute permet aux citoyens d'acquérir les compétences et les outils nécessaires pour bâtir des sociétés fortes, inclusives et autosuffisantes.
En 2009, le Coady Institute a décelé une occasion de renforcer les capacités et le potentiel des leaders autochtones féminines du Canada grâce à un programme personnalisé unique, qui intègre l'apprentissage facilité, les expériences de placement communautaire, le mentorat, l'autoévaluation du leadership et la réflexion. Le programme Indigenous Women in Community Leadership (IWCL) a été rendu possible grâce au soutien financier généreux des Fondations Imperial Oil et ExxonMobil. Le programme utilise des méthodes expérimentales et interactives fondées sur les expériences des participants, des mentors et des animateurs, et sur les meilleures pratiques de la profession, pour créer un milieu d'apprentissage stimulant. Le programme est géré par une leader micmaque, Sheila Isaac, qui se dévoue à l'inspiration et à la motivation des femmes autochtones dans les domaines du leadership et du développement communautaire par l'intermédiaire du programme.
En développant ce programme, le Coady Institute a créé une série d'études de cas qui se penchent sur les facteurs de réussite du développement des communautés autochtones dans une variété de secteurs et régions géographiques. Ces études sont des ressources inspirantes pour le programme. Les exemples se concentrent sur les situations dans lesquelles la communauté a mené et poursuivi son propre développement, et a effectué les changements qui ont permis d'améliorer le bien-être de ladite communauté.
Du mois de mai à la fin du mois d'août passé, la première itération du programme IWCL a été menée par 12 leaders autochtones féminines, 11 femmes des Premières Nations et une femme inuite, représentant 8 provinces et 1 territoire du Canada. Pendant trois semaines, ces femmes ont vécu et travaillé ensemble. Elles se sont ensuite servi des connaissances acquises pendant les trois mois de leur placement communautaire. Elles ont examiné leur propre style de leadership et son impact sur les autres. Elles ont acquis des compétences pratiques en développement communautaire fondé sur les acquis (ABCD), et ont appris comment cette approche pouvait leur permettre de mettre à profit les forces communautaires pour en assurer la durabilité. Elles ont affiné leurs connaissances en gestion de projets et développé des stratégies de défense et de gouvernance. Durant leur séjour sur le campus, elles ont rencontré un groupe de leaders autochtones féminines bien établies et ont été « jumelées» à une conseillère-mentor de ce groupe. Les mentors sont des éléments cruciaux qui permettent aux leaders féminines émergentes de tirer parti de l'expérience et de la sagesse de leaders autochtones féminines ayant fait leurs preuves, car elles comprennent les situations, les défis, et par-dessus tout ont des solutions innovantes pour surmonter ces situations souvent difficiles.
Tout de suite après leur formation sur le campus, les participantes ont travaillé sur un projet de leur choix pendant 3 mois, par l'intermédiaire d'un placement communautaire/placement dans un organisme. Le Coady Institute a collaboré avec ces femmes pour discuter de leurs idées et de leurs intérêts, et pour les aider à mettre au point un projet correspondant bien à leurs aspirations personnelles et à leurs objectifs d'apprentissage. Les projets IWCL émettaient des idées découlant de l'utilisation de leurs compétences « ABCD » dans leurs communautés respectives, de travaux de recherche, d'études de cas en vidéo, et d'une campagne de sensibilisation.
Après ces placements communautaires, les participantes et leurs mentors sont revenus sur le campus pour un long processus (une semaine) de réflexion, d'échange et de planification du futur. Les réussites de ces femmes seront suivies, et les études de cas documenteront leurs histoires. Elles seront une source d'inspiration pour les futures cohortes de leaders autochtones féminines.
En 2012, un fonds de financement renouvelable donnera d'autres occasions d'apprentissage et d'expansion des projets et des initiatives.

A propos de vous

Organisation: Coady International Institute plus ↓↑ cacher↑ cacher

A propos de vous

Prénom

Sheila

Nom

Isaac

Confirmez un nom d'utilisateur qui sera rendu public pour identifier votre soumission

Coady International Institute

Un mot sur vous-même, votre groupe ou votre organisme

Nom

Coady International Institute

Pays

Canada, NS

Veuillez confirmer que cette idée ou projet pourrait servir les intérêts des autochtones des Premières Nations, Métis et Inuits.

Oui

Quelles catégories décrivent le mieux le public auquel s'adresse votre groupe ou organisme ?

Autochtones des Premières Nations, Métis et Inuits , Autre.

Qu'est-ce qui décrit le mieux votre groupe ou organisme ?

Université, institut technique ou collège.

Depuis combien de temps votre groupe/organisme est-il actif ?

Plus 5 années

Innovation

lire plus↑ cacher↑ cacher

Name Your Project.

Indigenous Women in Community Leadership (IWCL) program

Racontez-nous l'histoire de votre idée ou projet

Le Coady International Institute de l'Université St. Francis Xavier (StFX) est un centre d'excellence de renommée internationale dans le domaine de la formation innovante des leaders communautaires. Cette formation comprend à la fois un soutien sur le site et à distance, et elle utilise des méthodes d'avant-garde d'enseignement aux adultes pour une efficacité et une diffusion maximales. Notre engagement envers le leadership trouve ses racines dans la croyance que la formation des leaders peut transformer des vies et donner aux gens la capacité de pleinement contribuer à la société. Avec plus de 5 500 diplômés dans 130 pays et un héritage de 50 années d'autonomisation et de développement économique des communautés, le Coady Institute permet aux citoyens d'acquérir les compétences et les outils nécessaires pour bâtir des sociétés fortes, inclusives et autosuffisantes.
En 2009, le Coady Institute a décelé une occasion de renforcer les capacités et le potentiel des leaders autochtones féminines du Canada grâce à un programme personnalisé unique, qui intègre l'apprentissage facilité, les expériences de placement communautaire, le mentorat, l'autoévaluation du leadership et la réflexion. Le programme Indigenous Women in Community Leadership (IWCL) a été rendu possible grâce au soutien financier généreux des Fondations Imperial Oil et ExxonMobil. Le programme utilise des méthodes expérimentales et interactives fondées sur les expériences des participants, des mentors et des animateurs, et sur les meilleures pratiques de la profession, pour créer un milieu d'apprentissage stimulant. Le programme est géré par une leader micmaque, Sheila Isaac, qui se dévoue à l'inspiration et à la motivation des femmes autochtones dans les domaines du leadership et du développement communautaire par l'intermédiaire du programme.
En développant ce programme, le Coady Institute a créé une série d'études de cas qui se penchent sur les facteurs de réussite du développement des communautés autochtones dans une variété de secteurs et régions géographiques. Ces études sont des ressources inspirantes pour le programme. Les exemples se concentrent sur les situations dans lesquelles la communauté a mené et poursuivi son propre développement, et a effectué les changements qui ont permis d'améliorer le bien-être de ladite communauté.
Du mois de mai à la fin du mois d'août passé, la première itération du programme IWCL a été menée par 12 leaders autochtones féminines, 11 femmes des Premières Nations et une femme inuite, représentant 8 provinces et 1 territoire du Canada. Pendant trois semaines, ces femmes ont vécu et travaillé ensemble. Elles se sont ensuite servi des connaissances acquises pendant les trois mois de leur placement communautaire. Elles ont examiné leur propre style de leadership et son impact sur les autres. Elles ont acquis des compétences pratiques en développement communautaire fondé sur les acquis (ABCD), et ont appris comment cette approche pouvait leur permettre de mettre à profit les forces communautaires pour en assurer la durabilité. Elles ont affiné leurs connaissances en gestion de projets et développé des stratégies de défense et de gouvernance. Durant leur séjour sur le campus, elles ont rencontré un groupe de leaders autochtones féminines bien établies et ont été « jumelées» à une conseillère-mentor de ce groupe. Les mentors sont des éléments cruciaux qui permettent aux leaders féminines émergentes de tirer parti de l'expérience et de la sagesse de leaders autochtones féminines ayant fait leurs preuves, car elles comprennent les situations, les défis, et par-dessus tout ont des solutions innovantes pour surmonter ces situations souvent difficiles.
Tout de suite après leur formation sur le campus, les participantes ont travaillé sur un projet de leur choix pendant 3 mois, par l'intermédiaire d'un placement communautaire/placement dans un organisme. Le Coady Institute a collaboré avec ces femmes pour discuter de leurs idées et de leurs intérêts, et pour les aider à mettre au point un projet correspondant bien à leurs aspirations personnelles et à leurs objectifs d'apprentissage. Les projets IWCL émettaient des idées découlant de l'utilisation de leurs compétences « ABCD » dans leurs communautés respectives, de travaux de recherche, d'études de cas en vidéo, et d'une campagne de sensibilisation.
Après ces placements communautaires, les participantes et leurs mentors sont revenus sur le campus pour un long processus (une semaine) de réflexion, d'échange et de planification du futur. Les réussites de ces femmes seront suivies, et les études de cas documenteront leurs histoires. Elles seront une source d'inspiration pour les futures cohortes de leaders autochtones féminines.
En 2012, un fonds de financement renouvelable donnera d'autres occasions d'apprentissage et d'expansion des projets et des initiatives.

Parlez-nous de votre idée ou projet en une ou deux phrases.

Le programme IWCL aide les femmes autochtones canadiennes à renforcer leurs compétences de leadership et à s'en servir pour favoriser le développement induit par la communauté.

Sélectionnez la phase qui s'applique le mieux à votre solution

Croissance (projet en place qui prend de l'expansion)

Impact social

lire plus↑ cacher↑ cacher

Veuillez nous parler de l'impact social de votre idée ou projet.

Le programme IWCl vise à donner des pouvoirs aux leaders féminines émergentes au profit de leurs communautés. Le programme IWCL reconnaît que les peuples autochtones sont les gardiens de leurs propres connaissances et cultures. Il aide les leaders féminines à développer des connaissances et une compréhension mutuelles en ce qui concerne les pratiques de développement communautaire. Les femmes et les communautés individuelles qui participent au programme IWCL deviennent à leur tour des multiplicateurs de force, partageant les connaissances acquises durant leur apprentissage et au cours de leurs expériences avec l'ensemble de la communauté.
En encourageant ce qui est possible et en montrant comment les communautés sont capables, collectivement, d'affronter les défis et de tirer parti des occasions, les études de cas et les leçons documentées, ainsi que le leadership généré, permettront un rééquilibrage de l'accent souvent mis sur les problèmes et difficultés rencontrés dans les communautés autochtones canadiennes.

Vos futurs objectifs : Identifiez les objectifs que vous espérez avec votre idée ou projet atteindre d'ici l'année prochaine

Nous donnerons des pouvoirs à 15 nouveaux leaders, et élargirons le cercle d'influence et d'emprise dans les communautés.

Dans 5 ans, quelle différence aura apporté votre idée ou projet ?

57 diplômés du programme IWCL de toutes les régions du Canada mettront à profit leurs connaissances, leur expérience, leur réseau de soutien et les compétences acquises pendant la durée du programme pour diriger et s'occuper de l'amélioration des conditions dans leurs communautés, et pour encourager et pousser d'autres femmes autochtones à agir pour changer la situation. Un réseau de leaders comprenant des diplômés, des mentors, des animateurs et d'autres personnes, sera uni par une compréhension mutuelle de ce qu'est la consolidation des forces communautaires. Une série de projets initiés ou soutenus par les placements des participantes apportera des changements dans les communautés et mènera au lancement de projets similaires. Un bassin de ressources pédagogiques, notamment d'études des facteurs de réussite en matière de développement communautaire autochtone, sera mis à la disposition des éducateurs et des communautés dans le but de leur fournir des modèles et pour inspirer le changement.

Viabilité

lire plus↑ cacher↑ cacher

Parlez-nous des personnes / partenaires déjà impliqués dans votre idée ou projet, et dites-nous pourquoi ils sont importants pour votre réussite.

Le programme IWCL a été rendu possible grâce au soutien financier généreux des Fondations Imperial Oil et ExxonMobil. Le réseau de relations autochtones d'Imperial Oil promeut activement le programme auprès des leaders féminines, et donne des conseils sur la façon d'en augmenter la visibilité. L'Assemblée des Premières Nations a adopté une résolution soutenant le programme et visant à inciter les communautés à participer aux placements, à accroître la visibilité des occasions offertes vis-à-vis du public. Les diplômés, les mentors et les animateurs impliquent leurs contacts et leurs réseaux pour assurer la promotion du programme. Les mentors assurent la continuité et prodiguent des conseils pour affiner et améliorer l'offre dudit programme. Les communautés qui accueillent les placements partagent leurs expériences avec les participantes et leur permettent de mieux comprendre les complexités du développement communautaire.

Existe-t-il d'autres personnes / partenaires qui jouent un rôle important dans votre idée ou projet et pourquoi.

Les universités, les collèges, les associations, les réseaux, les programmes et organismes qui servent l'avancement du leadership des femmes autochtones sont des partenaires naturels partageant des objectifs communs et tirant parti de l'échange des connaissances acquises. L'impact du programme IWCL sera grandement amélioré par la dissémination des ressources pédagogiques et des études de cas qui mettent en exergue les exemples positifs des développements dans les communautés autochtones. Les universités, les collèges, les organismes, les associations, les gouvernements travaillant au développement des communautés autochtones sont également des acteurs clés, car l'objectif du programme est d'inspirer les autres pour consolider les forces existantes dans leurs communautés et pour trouver des moyens d'impliquer ses membres afin de façonner et de mener le développement.

Décrivez le type de soutien que vous recevez (autre que financier) ou dont vous auriez besoin pour votre idée ou projet (par ex., dons, espace, équipements, bénévoles)

Le soutien pour promouvoir le programme, et encourager les leaders féminines autochtones émergentes du Canada à l'appliquer, demeurera un élément important dudit programme, et nécessitera l'aide d'un vaste réseau de contacts. Personnes et organismes qui sont en relation avec des leaders féminines autochtones qui peuvent les encourager à reconnaître leurs capacités de leadership pour échanger des informations sur les opportunités éventuelles. Les femmes autochtones bien établies désireuses de servir de mentors et de travailler avec les leaders émergentes pour développer leurs forces demeureront un élément crucial du programme. Le soutien des partenaires communautaires pour fournir un espace d'apprentissage pendant les 3 mois durant lesquelles les candidates IWCL développeront leur projet communautaire est également important (c.-à-d.. la résolution de l'Assemblée des Premières Nations visant à soutenir le programme IWCL)

Votre idée ou projet est-il/elle financé(e) à l'heure actuelle ?

Oui (répondre aux deux questions suivantes)

Fichier jointTaille
program-for-aboriginal-women-helps-them-explore-their-leadership-possibilities-page-1-of-2.jpg638.62 Ko
program-for-aboriginal-women-helps-them-explore-their-leadership-possibilities-page-2-of-2.jpg627.73 Ko
iwcl---women-share-leadership-skills---fortmcmurraytoday---nov-10-page-1-of-2.jpg739.81 Ko
iwcl---women-share-leadership-skills---fortmcmurraytoday---nov-10-page-2-of-2.jpg479.71 Ko
iwcl-group-teepee-may-2011.jpg676.38 Ko
nickelbeltnews.jpg1.49 Mo
iwcl---group---statue---2011.jpg1.24 Mo
afn_resolution_page_1.jpg346.98 Ko
afn_resolution_page_2.jpg86.91 Ko
il y a 129 semaines said: I'm glad to see this entry and encourage people to vote for it. about this Competition Entry. - lire plus >
il y a 129 semaines Richard Perry said: I want to congratulate my colleague Sheila Isaac for her efforts during this exciting competition. Each entry goes a long way to ... about this Competition Entry. - lire plus >
il y a 137 semaines Denise Porter said: How exciting is this! I am a Metis woman currently taking an online Masters in Community Development through the University of Victoria ... about this Competition Entry. - lire plus >
il y a 142 semaines Shawna Snache said: I love this entry! All women should have a chance to participate in this program. Could you imagine how different this world could be ... about this Competition Entry. - lire plus >