Le défi du G-20 pour le financement des PME

Le défi du G-20 pour le financement des PME

A propos de ce défi

Le Défi

Félicitations aux 14 solutions gagnantes du concours du G-20 pour le Financement des PME !!!

Les membres du G-20 se sont collectivement engagés à mobiliser les moyens nécessaires pour la mise en œuvre des propositions gagnantes.

Consultez l’espace presse du concours pour des reportages ou autres nouvelles y afférent.

Les 14 gagnants seront invités au Sommet du G-20 de novembre 2010 en Corée pour leurs idées novatrices. Par ailleurs, les gagnants seront mis en relation avec des donateurs et des investisseurs à l'occasion de la Conférence sur les PME en Allemagne qui fera suite au Sommet en Corée.

Lettre de bienvenue

Les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle primordial dans le développement économique en particulier au sein des économies émergentes. Les PME sont souvent la seule source importante de création d’emplois et représentent une part importante du PIB dans le monde.

Pourtant, l’accès limité au financement constitue un obstacle majeur à la croissance de ces entreprises. Selon les estimations, seules 20 pour cent des petites entreprises des pays en voie de développement ont accès au crédit. La taille des PME est souvent trop faible pour attirer les banques commerciales ou les investisseurs, mais trop importantes pour bénéficier des produits de la microfinance. A ce jour, très peu de solutions que l’on peut reproduire à plus grande échelle ont été identifiées pour répondre aux besoins spécifiques à cette catégorie d’entreprises.

Dans la ville de Pittsburgh, les leaders des pays du G-20 ont attiré l’attention sur cette problématique, comme étant essentielle a la création d’emploi pour les pauvres. Ils se sont engagés à lancer un concours pour le financement des PME – un appel au secteur privé pour proposer ses meilleures solutions qui, en déployant des interventions publics d’une façon optimale, maximisent l'accès des PME au financement privé sur une base durable. L'objectif de Challenge est celui d'identifier les interventions publiques bien ciblées visant à débloquer les financements privés des PMEs. L'optimisation des ressources publiques limitées est au cœur de cette mission.

Les interventions peuvent prendre multiples formes, y compris des changements de politiques et réglementaires, le renforcement des infrastructures du marché, l’aide au renfoncement des capacités des PME où de ceux qui les financent, ou bien des initiatives de partage de risque publiques-privées. Le but est : (1) d’identifier les modèles innovateurs, (2) les reproduire à plus large échelle, et (3) promouvoir leur adoption par la majorité des institutions de financement publics et privés.

Jusqu’à 15 propositions seront sélectionnées comme gagnantes. Celles-ci, incluant au moins une solution de chacune des six régions (Afrique, Asie de l’Est et du Pacifique, Europe et Asie Centrale, Hémisphère Occidental, Moyen Orient et Afrique du Nord, Asie du Sud) seront conviées au Sommet du G-20, qui se déroulera en Corée en novembre 2010, et recevront une reconnaissance pour leurs idées novatrices. Les gagnants seront mis en relation avec des bailleurs de fonds et des investisseurs lors d’une Conférence sur les PME qui se tiendra en Allemagne, à la suite du Sommet en Corée.

Le G-20 travaillera en collaboration avec les gagnants et aidera à la mise en œuvre de leurs solutions. Les membres du G-20 se sont collectivement engagés à mobiliser la contrepartie publique du financement nécessaire à la réalisation des propositions gagnantes, en faisant appel aux banques de développement et aux donateurs bilatéraux intéressés. La Société Financière Internationale et la Banque Mondiale, la Banque de Développement Asiatique, la Banque Interaméricaine de Développement, la Banque Africaine de Développement et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement ont déjà manifesté leur intérêt à soutenir la mise en œuvre de propositions de financement durables et reproductibles visant les PME, y compris celles qui auront été identifiées par le biais de ce concours. Le mode de financement disponible dépendra des besoins des solutions gagnantes.

Nous vous remercions pour votre temps et nous sommes impatients de lire vos propositions.

Instructions et critères de sélection

Le concours du G-20 pour le financement des PME est ouvert à tous participants du secteur privé, notamment les propositions issues d’institutions financières privées, d’investisseurs et de compagnies privés, d’investisseurs socialement responsables, de fondations et d’organisations de la société civile. Il est également possible de soumettre des propositions issues de collaborations entre différentes organisations éligibles. Les participants du secteur privé sont invités à soumettre leurs solutions qui reflètent une collaboration entre le secteur public et le privé. L’objectif de ce concours est d'identifier les interventions publiques bien ciblées visant à débloquer les financements privés des PME. L'optimisation des ressources publiques limitées est au cœur de cette mission.

Notez que toute entité (et ses sociétés affiliées) impliquée dans le processus de sélection finale ne peut ni soumettre une proposition ni être impliquée d’une quelconque manière dans les propositions participantes.

Toutes les propositions reçues de participants éligibles seront considérées, si elles :

  • Reflètent le thème et les objectifs du concours du G- 20 pour le financement des PME;
  • Font montre de solutions efficientes pour utiliser le financement public comme levier pour le financement privé des PME;
  • Démontrent l’impact réel ou potentiel qu’elles peuvent engendrer ainsi que leur durabilité une fois mises en œuvre;
  • Ont ou auront des impacts dans au moins l’une de ces six régions : Afrique, Asie de l’Est et du Pacifique, Europe et Asie Centrale, Amérique Latine et Caraïbes, Moyen Orient et Afrique du Nord, Asie du Sud ; et
  • Sont soumises en anglais, français, espagnol ou portugais.

Complétez SVP l’ensemble du formulaire d’inscription et soumettez-le avant le 5 septembre 2010 à 17h00 heure de l’Est des EU.

Critères d’évaluation

Les gagnants du concours du G-20 pour le financement des PME seront ceux qui satisferont au mieux les critères suivants :

Innovation: Le participant doit proposer une solution novatrice, qui engendre des changements systémiques et qui est peu adoptée actuellement. Cette solution devrait prouver sa capacité à débloquer le financement privé pour les PME à large échelle. Les propositions devront être centrées sur les PME, en particulier les petites entreprises.

Effet de levier: Les propositions gagnantes devront offrir des solutions qui maximisent l’optimisation des rares ressources publiques pour débloquer le financement privé pour les PME.

Impact économique et social: Les propositions doivent fournir des preuves à l’appui de leurs modèles, avec des résultats mesurables. Elles doivent avoir accumulé des preuves tangibles et mesurables de leur impact sur l’accès au financement, sur la base de projets pilotes et /ou des recherches empiriques bien fondées. Elles doivent estimer de façon crédible, dans une durée de temps définie, le nombre de PME cibles qui peuvent bénéficier de la solution, le volume de financement privé dédié aux PME qui pourrait être catalysé, le montant du financement qui pourrait alors être disponible pour les PME visées, les nouveaux marchés ou secteurs qui seront desservis par la proposition ainsi que le potentiel de création d’emplois (si possible).

Durabilité et solidité: Les propositions devront démontrer de façon crédible leur potentiel d’application à plus large échelle, ainsi que leur viabilité à long-terme dans l’éventualité où l’aide publique prendrait fin. Les propositions doivent présenter un calendrier de réalisation réaliste. Si le financement public est nécessaire pour mettre en place la solution proposée, il doit être adapté aux capacités techniques, légales et financières des institutions financières internationales (ex : La Banque Mondiale et les Banques Régionales de Développement) et des institutions bilatérales de financement (DFIs). Les propositions devront être conformes aux normes, aussi bien en termes de politiques que de standards réglementaires, pour des systèmes financiers stables et bien fondes, ainsi que pour prévenir le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Structure des prix

Prix aux inscriptions anticipées: La meilleure proposition soumise avant le 6 août 2010 à 17h00 heure de l’Est des EU sera éligible pour gagner un prix de USD 1,000 remis par Ashoka Changemakers. Etre gagnant de ce prix ne vous empêchera en aucun cas de gagner le concours, ni ne vous garantira le statut de finaliste- toutes les propositions seront évaluées sur la base des mêmes critères.

Les gagnants du concours du G-20 pour le financement des PME: Le 27 octobre, le panel de juges experts sélectionnera entre 12 et 15 gagnants. Les gagnants du concours, qui incluront au minimum une solution de chacune des 6 régions (Afrique, Asie de l’Est et du Pacifique, Europe et Asie Centrale, Amérique Latine et Caraïbes, Moyen Orient et Afrique du Nord, Asie du Sud), seront invités au sommet du G-20 qui se déroulera en Corée le 11 et 12 novembre et où ils auront l’occasion de présenter leurs idées.

Le G-20 travaillera en collaboration avec les gagnants et aidera à la mise en œuvre de leurs solutions. Les membres du G-20 se sont collectivement engagés à mobiliser la contrepartie publique du financement nécessaire à la mise en œuvre des propositions gagnantes, en faisant appel aux banques de développement et aux bailleurs de fonds bilatéraux intéressés. La Société Financière Internationale et la Banque Mondiale, la Banque de Développement Asiatique, la Banque Interaméricaine de Développement, la Banque Africaine de Développement et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement ont déjà manifesté leur intérêt à soutenir la mise en œuvre de propositions de financement durables et reproductibles visant les PME, y compris celles qui auront été identifiées par le biais de ce concours, en partenariat avec le secteur privé. Le mode de financement disponible dépendra des besoins des projets gagnants.

Gagnants des prix du public

Après que les juges aient sélectionnés les 12 à 15 gagnants, la communauté virtuelle de Changemakers votera pour trois “ Gagnants des prix du public ”. Le vote se déroulera entre le 29 octobre et le 8 novembre, et les trois gagnants qui auront reçu le plus de votes seront reconnus sur Changemakers.com et lors du sommet de Corée.

Dénis de responsabilité — Respect des restrictions légales

Ashoka se conforme entièrement aux lois et règlements en vigueur aux États-Unis d’Amérique, y compris les règlements du Bureau de contrôle des avoirs étrangers (Office of Foreign Assets Control), le contrôle des exportations et les lois contre le blanchiment d’argent. Toutes les subventions seront sujettes à l’application de ces lois. Ashoka ne fera aucune subvention si elle constate que celle-ci pourrait être illégale. Ceci peut rendre impossible la remise de prix dans certains pays et / ou à certaines personnes ou entités. Tous les bénéficiaires se conformeront à ces lois dans la mesure où elles sont applicables à ces bénéficiaires. Aucun bénéficiaire n’entreprendra d’action qui puisse amener Ashoka à violer l’une quelconque de ces lois. En outre, Ashoka ne fera aucune subvention à une société impliquée dans la promotion de l'usage du tabac.