SCASE

Félicitations ! Cette candidature vient d'être annoncée comme étant demi-finaliste.

SCASE: Société coopérative d'activité socio-économique

Ouagadougou, Burkina FasoOuagadougou, Burkina Faso
Type d'organisation: 
hybride
Phase du projet:
Idée
Budget: 
$1,000 - $10,000
Sommaire du Projet
Lancement Important

Bref récapitulatif : Aidez-nous à présenter cette solution ! Fournissez une explication en seulement 3 ou 4 phrases.

La SCASE est un concept de coopérative d'entrepreneurs en réseau. Elle se finance par les contributions peu couteuses de ses sociétaires ( individus et entreprises ). Ces derniers bénéficient d'un catalogue de remises inspiré des monnaies sociales sur les services du réseau de coopératives.

Qu'adviendrait-il si... - inspiration : Écrivez une phrase qui décrit la façon dont votre projet ose demander, "Qu'adviendrait-il si...?"

Les jeunes africains pouvaient créer de l'emploi de façon autonome ?
About Project

Problème : Quel problème ce projet essaie-t-il d'adresser ?

La jeunesse africaine pourrait constituer un atout important pour le développement durable continent si cette dernière se lance dans des activités productives. Cependant, en Afrique subsaharienne, le pourcentage des jeunes (15-24 ans) sans emploi était de 63% alors qu'ils représentaient 33 % de la population active en 2003. L'exclusion financière et le manque d'intégration de leurs actions inhibent leurs initiatives.

Solution: Quelle est la solution proposée? S.v.p soyez précis!

La SCASE serait un moyen pour la jeunesse d'impulser par ses propres moyens les conditions économiques dans lesquels elle s'ouvrira les voies de l'entrepreneuriat. La coopérative combine en son sein plusieurs innovations sociales du secteur de l'économie solidaire et les articule de façon originale. Par la collecte régulière de faibles sommes d'argent au sein d'une large communauté de jeunes entrepreneurs sociaux, travailleurs motivés, étudiants ou chercheurs d'emplois; une rétribution par un système de remises inter-individus et entreprises géré comme une monnaie sociale; une gouvernance inspirée de la démocratie direct et un mode de prise de décision participatif . La jeunesse met en place un processus qui l'autonomise.
Impact: How does it Work

Exemple : Faites nous découvrir comment cette solution fait la différence en utilisant un ou plusieurs exemples concrets ; en incluant aussi ses activités principales.

Imaginons le cas de Moussa Ouattara, un jeune chômeur de 23 ans de Ouagadougou. En fréquentant un Fab lab, ouvert par la SCASE dans son quartier, il a découvert le réseau (composé d'environ 2000 jeunes de la ville) et s'est formé à des méthodes de cultures hors-sol très économes en eau. Depuis, il cotise en moyenne 500 CFA par mois au sein du réseau, pour avoir des remises dans le cyber café du réseau où il trouve des documents complémentaires sur ces techniques de cultures. Grâce au réseau, il envisage de monter une coopérative agricole dans un village voisin de la ville afin de préserver les cultures vivrières des aléas climatiques; il bénéficie du financement de départ contre des remises pour le réseau sur une part de ses bénéfices.

Impact : Quel est l'impact actuel de ce travail ? Décrivez aussi l'impact désiré dans le futur.

Les valeurs de ce système étant centrées autour de l'humain, il permet l'adhésion de personnes de toutes classes sociales au sein d'un réseau autonome qui génère de l'activité économique vertueuse donc de l'emploi de qualité, de l’expérience et des contacts professionnels . Le système de remises du réseau limite les effets de rente et favorise la collaboration entre divers membres du réseau. Le modèle économique permet de pouvoir choisir son niveau d'engagement en bénéficiant dans chaque cas des avantages du réseau de façon appropriées sans en réduire la dynamique. Le principe d'autonomie oriente les initiatives des entrepreneurs vers les besoins locaux en se servant de ressources locales ce qui avantage les initiatives écologiques. Pour une communauté, la construction en commun de son avenir crée un climat de confiance et renforce la cohésion sociale.

Les stratégies de diffusion: Aller de l'avant, quelles sont les principales stratégies pour un impact d'échelle?

Ce genre de coopérative peuvent être reproduite partout où il se trouve une communauté de jeunes ayant les capacités à entreprendre. Les initiatives peuvent commencer dans des villes différentes pour pouvoir s'intégrer par la suite. Il n'y a en principe pas de limites au déploiement, ni à la reproductibilité de ce projet. Il sera possible de mesurer l'impact de ce projet en évaluant périodiquement le nombre d'entreprises créée et leur répartition par secteur, le niveau de collaboration entre les entreprises et le nombre d'emplois créés par le réseau.
Viabilité

Plan de viabilité financière : Quel est le plan de cette solution qui permet un financement durable à cette initiative ?

La SCASE,à l'image du financement participatif, demande une contribution financière à ses entrepreneurs fonction de la somme qu'ils souhaitent pour leur entreprise. Elle suit le même principe de remises que les entreprises de son réseau et offre des réductions à ses entrepreneurs qui pourront se fournir dans le réseau. L'équipe développe le projet de façon bénévole mais envisage les partenariats visant à favoriser son évolution rapide.

Marché : Qui d'autre adresse les problèmes mentionnés ici ? Comment ce projet diffère-t-il de ces approches ?

Nous pouvons trouver en plus de celle de l’État trois types de concepts visant à favoriser l'entrepreneuriat: les associations comme le "Give1project" qui offrent du leadership et d'éventuels partenaires financiers, les entreprises comme le Jokkolabs qui en plus offrent un espace de coworking, enfin les ONG qui ciblent les populations les plus fragiles. Notre particularité est que notre modèle économique agrège les acquis de ces initiatives dans une coopérative où le financement est autonome, toutes les classes sociales incluent et les entreprises créées continuellement soutenues.
Equipe

Histoire de votre fondation

En construisant mon projet professionnel , je me suis mis a étudier les alternatives socio-économique qui pourraient être épanouissantes pour un jeune. Ceci m'a permi de découvrir l'économie collaborative et ses nombreuses initiatives fructueuses. J'ai également eu la chance de pouvoir prendre contact avec un certain nombre d'acteurs expérimentés et très ouvert dans ce secteur . L'étude de leurs différents articles, rapports, livres et conférences m'a conduit a un mettre au point une initiative adaptée au contexte africain pour permettre à la jeunesse de s'épanouir et d'exprimer son potentiel.

Équipe

L'équipe de projet se compose de : William Compaoré initiateur, Thérèse Ouoba en fonction juridique et comptabilité, soutenus par le groupes des innovateurs au Burkina de la plate forme imagination for people . Nous sommes également conseillés à distance par Jean Michel Cornu et Bernard Brunet en économie collaborative, économie sociale et solidaire et en principes de la coopération.
A propos de vous
A propos de vous
Prénom

William

Nom

Compaoré

A propos de votre projet
Nom
Depuis combien de temps votre organisation opère-t-elle ?

Projet
Pays

, Ouagadougou

Pays dans lesquels ce projet crée un impact social

, Ouagadougou

Quels prix ou honneurs a reçu le projet?
Financement: Comment votre projet est il financièrement supporté?

Particuliers, Autre.

Additionnel
Prix: Quels prix ou honneurs votre projet a t’il déjà reçu, le cas échéant?

Aucun pour le moment. Je souhaite m'inscrire à ce concours avec pour objectif principal d'élargir mon réseau autour de ce projet .

Quels sont vos différents partenariats ?

Projet imagination for people .

Défis: Quels défis pourraient entraver la réussite de votre projet et comment comptez-vous les surmonter?

Le principale obstacle a ce projet est un nombre insuffisant d’adhérents à la coopérative.Il nous faut donc avoir un grande capacité à mobiliser.

Nous comptons mobiliser une communauté en nous faisant connaître grâce aux concours, à la collaboration avec des associations d'entrepreneurs et des réseaux sociaux .

Comment votre idée aident-elles les jeunes à créer un avenir brillant et à améliorer les opportunités de carrières intéressantes à long terme?

Cette idée est le moyen par lequel la jeunesse africaine dans son ensemble pourra créer de façon autonome ( et auto financée) un réseau intégré de PME novatrices et répondants à leurs attentes.

Tranche d’âge de votre cible

18-35, 36-64.

Axes d’intervention

La création d'emplois, Développement, L’esprit d'entreprise, Communauté, De nouvelles industries, Financement, économies rurales .

Avez-vous des programmes ou des initiatives qui ciblent les types de populations suivantes séparées?

Impact et Portée: Combien de personnes votre projet a t’il directement engagé dans ses activités programmatiques l'an dernier?

Non applicable encore! (Nous sommes à l'étape d'idée ou de lancement)

Nombre de personnes employées directement par votre organisation

Moins de 10

Nombre de bénévoles

Moins de 10

Votre projet utilise t’il l'un des principes de conception innovants ci-dessous? Sélectionnez parmi les thèmes ci-dessous, celui qui s'applique le mieux à votre travail. Si aucun de ces points ne correspond, aucun problème. Aller à la question suivante!

Créer un environnement stimulant : aider les jeunes à travailler ensemble pour cultiver des opportunités

Est-ce que votre projet cible à résoudre l'un des principaux obstacles suivants? Sélectionnez parmi les thèmes ci-dessous, celui qui s'applique le mieux à votre travail. Si aucun de ces points ne correspond, aucun problème. Aller à la question suivante!

Le manque d'autonomie des jeunes

Commentaires

Portrait de Dodé Heim Myline HOUEHOUNHA

L'avenir effectivement s'inscrit dans la dynamique des sociétés coopératives. Je suis totalement d'avis et vision est noble. Aucun doute que le réseau impulsera le développement. Je souhaite que tu me rassures par rapport au mode de financement ensuite je te propose d'explorer les pistes du Crowdfunding. C'est une forme de financement sociale et solidaire. Merci

Portrait de Naly HERINIAINA

Bonjour et merci pour l'initiative. J'ai les questions suivantes qui pourraient me faire comprendre le projet ou améliorer le projet :
- Comment compterez-vous sensibiliser les jeunes pour remplir la caisse de SCASE?
- Est-ce que tous les projets des jeunes seront appuyés par le projet sinon quels seront les critères que vous allez mettre en œuvre?
- Pensez-vous que SCASE peut réduire le problème d'emploi en Afrique subsaharienne?
- Pour ceux qui ne veulent pas être parmi le réseau SCASE, ou bien qui sont sans emploi et qui n'a rien pour être membre du réseau et qui demande de l'appui financier pour la réalisation de ses projets, comment allez-vous faire?
D'avance merci

Portrait de William Compaoré

Pour la premières phases du projet ( avant l'ouverture effective de la coopérative elle même ) nous travaillons ( travaille de mise en réseau avec des associations d'entrepreneurs, communication autour du projet etc...) de façon bénévole.
Pour le lancement effectif des actions de la coopérative nous explorons quelques pistes en fonction des opportunités que nous donnerons la premières phases :
- Les résultats de nos partenariats avec des institutions comme celles de ce concours.
- Par la communauté que nous aurions mobilisés dans la premières phases ( par que la somme nécessaire au départ n'est pas très importante ) , après tout c'est comme ça que nous financerons nos entrepreneurs qui en échange feront des remises aux membres du réseau en fonction
- J'ai aussi pensé au financement participatif notre ( idée s'en inspire ), reste à voir les contre partie que nous pourrions offrir.
Ai-je répondu à tes questions ?

Portrait de William Compaoré

Bonjour,
D'abord le projet SCASE est un projet de coopérative d'entrepreneurs, il s'agit donc pour des entrepreneurs ( de toutes sortes ) de s'associer afin de se créer mutuellement des opportunités et de se faciliter l’accès au financement. Le chômage touchant principalement les jeunes diplômes ( qui souvent n'ont pas accès au système bancaire ) en Afrique subsaharienne entreprendre de cette manière leur permet de créer de bonnes opportunités pour eux même et pour d'autres jeunes comme eux car une entreprise crée plusieurs emplois de qualités ( voir les 7 principes des coopératifs sur Wikipédia ). De plus je ne serai pas ici si je ne croyais pas en ce projet :) !
Pour la première question nous mobiliserons d'abord une communauté des jeunes qui souhaitent entreprendre dans un avenir proche ou non, acquérir quelques partenariats ( nous permettra de mobiliser cette communauté) et gagner quelques concours les rendrons plus réceptifs à notre message ( c'est encore pour cela que je participe à ce concours ;) ). Entreprendre de cette façon permet de s'autofinancer et d'éviter les prêts qui causent souvent beaucoup de soucis durant le lancement d'une entreprise. De plus, tous les membres de la coopérative bénéficient de remises sur les services des entreprises lancées ce qui pourra faciliter le processus par lequel il pourront entreprendre.
Enfin, ceux qui ne souhaitent pas entrer dans le réseau pourront s'ils le souhaitent chercher un emploi dans les entreprise du réseau cependant, les participations étant très faibles ( un minimum de 500 FCFA par mois contre des remises ) je doute que beaucoup de gens soient confrontés à ce genre de soucis même chez nous.
Pour le derniers cas dont vous parlez, je dirais que les gens dans cette situation ( n'ont pas au moins 500 fcfa par mois, somme qui est a peu près 10 fois en dessous du seuil de pauvreté chez nous ) devront d'abord se chercher un emploi dans le réseau pour ensuite l'intégrer ou profiter des financements gouvernementaux pour ensuite intégrer le réseau.
Je penses qu'il ne faut pas se tromper de problème, il s'agit de trouver une solution au chômage d'abord et à la pauvreté extrême ensuite.
Pour la question sur la sélection des projets, les projets seront sélectionné par la communauté des entrepreneurs par consentement avec comme critères de base la faisabilité, les fonds demandés et les garanties de moralités donnés par l’entrepreneur ou de la personne se portant garant de lui.
Ai-je répondu à vos questions ?

Portrait de Magatte Camara

L'équilibre d'une société exige qu'il existe des secteurs public et privé puissants ainsi qu'un puissant secteur coopératif, mutualiste et autres organisations sociales et non gouvernementales. C'est dans ce contexte que les gouvernements devraient mettre en place une politique et un cadre juridique favorables, conformes à la nature et à la fonction des coopératives et fondés sur les valeurs et principes coopératifs [...].

« Article 6 de la Recommandation 193 (R193) », Organisation internationale du travail, Base de données ILOLEX sur les Normes Internationales du Travail, nº 193 (N° de la recommandation), 3 juin 2002, p. Recommandation 193

Portrait de Naly HERINIAINA

Bonjour et merci pour l'initiative. J'ai les questions suivantes qui pourraient me faire comprendre le projet ou améliorer le projet :
- Comment compterez-vous sensibiliser les jeunes pour remplir la caisse de SCASE?
- Est-ce que tous les projets des jeunes seront appuyés par le projet sinon quels seront les critères que vous allez mettre en œuvre?
- Pensez-vous que SCASE peut réduire le problème d'emploi en Afrique subsaharienne?
- Pour ceux qui ne veulent pas être parmi le réseau SCASE, ou bien qui sont sans emploi et qui n'a rien pour être membre du réseau et qui demande de l'appui financier pour la réalisation de ses projets, comment allez-vous faire?
D'avance merci

Portrait de William Compaoré

Bonjour,
D'abord le projet SCASE est un projet de coopérative d'entrepreneurs, il s'agit donc pour des entrepreneurs ( de toutes sortes ) de s'associer afin de se créer mutuellement des opportunités et de se faciliter l’accès au financement. Le chômage touchant principalement les jeunes diplômes ( qui souvent n'ont pas accès au système bancaire ) en Afrique subsaharienne entreprendre de cette manière leur permet de créer de bonnes opportunités pour eux même et pour d'autres jeunes comme eux car une entreprise crée plusieurs emplois de qualités ( voir les 7 principes des coopératifs sur Wikipédia ). De plus je ne serai pas ici si je ne croyais pas en ce projet :) !
Pour la première question nous mobiliserons d'abord une communauté des jeunes qui souhaitent entreprendre dans un avenir proche ou non, acquérir quelques partenariats ( nous permettra de mobiliser cette communauté) et gagner quelques concours les rendrons plus réceptifs à notre message ( c'est encore pour cela que je participe à ce concours ;) ). Entreprendre de cette façon permet de s'autofinancer et d'éviter les prêts qui causent souvent beaucoup de soucis durant le lancement d'une entreprise. De plus, tous les membres de la coopérative bénéficient de remises sur les services des entreprises lancées ce qui pourra faciliter le processus par lequel il pourront entreprendre.
Enfin, ceux qui ne souhaitent pas entrer dans le réseau pourront s'ils le souhaitent chercher un emploi dans les entreprise du réseau cependant, les participations étant très faibles ( un minimum de 500 FCFA par mois contre des remises ) je doute que beaucoup de gens soient confrontés à ce genre de soucis même chez nous.
Pour le derniers cas dont vous parlez, je dirais que les gens dans cette situation ( n'ont pas au moins 500 fcfa par mois, somme qui est a peu près 10 fois en dessous du seuil de pauvreté chez nous ) devront d'abord se chercher un emploi dans le réseau pour ensuite l'intégrer ou profiter des financements gouvernementaux pour ensuite intégrer le réseau.
Je penses qu'il ne faut pas se tromper de problème, il s'agit de trouver une solution au chômage d'abord et à la pauvreté extrême ensuite.
Ai-je répondu à vos questions ?

Portrait de William Compaoré

En effet, dans la conception de ce projet, nous avons pris en compte un certain nombre de recommandations de l'OIT, raison pour laquelle dans tout le système l'homme reste au centre de toutes nos ambitions . Ce qui explique l'impact social potentiel du projet.

randomness