Skins Workshops on Aboriginal Storytelling and Video Game Design

Félicitations ! Cette candidature vient d'être annoncée comme étant gagnante.

Skins Workshops on Aboriginal Storytelling and Video Game Design

Canada
Budget: 
$50,000 - $100,000
Sommaire du Projet
Lancement Important

Bref récapitulatif : Aidez-nous à présenter cette solution ! Fournissez une explication en seulement 3 ou 4 phrases.

Il était une fois deux artistes autochtones spécialisés dans les nouveaux médias, Jason et Skawennati, qui se demandaient que faire pour aider les leurs. Ils s'inquiétaient de la représentation inexacte de la population autochtone sur les photographies et au cinéma. Ils étaient également très consternés par les niveaux de pauvreté, de toxicomanie, d'incarcération et de suicide chez les peuples autochtones au Canada. Ils croyaient que la fierté de leur peuple avait été blessée, et ils ont trouvé une façon de remédier à cette situation.
Jason et Skawennati ont eu la chance d'éviter beaucoup des obstacles qui ont empêché tant de personnes de leur peuple de prospérer. Les deux ont fait des études universitaires et eu l'occasion d'apprendre à utiliser des ordinateurs afin de créer des images et des histoires. Ils ont pensé que, en enseignant aux autres à faire de même, ils pourraient communiquer ces compétences précieuses. Des compétences qui pourraient en aider à obtenir un emploi. Des compétences qui aideraient à s'autoreprésenter. Des compétences qui augmenteraient la confiance et restaureraient notre fierté. Un jour, ils ont rencontré Celia Pearce, qui leur a parlé de modifications de jeux vidéo. Elle a dit : « Aimeriez-vous voir certains personnages et des histoires autochtones dans les jeux vidéo? » Jason et Skawennati ont alors compris que c'était l'affaire! Ils savaient que la popularité des jeux vidéo dépasse celle des films, puis qu'ils savaient que de nombreux jeunes autochtones s'en servent aussi. Qu'arriverait-il s'ils pouvaient montrer aux jeunes à produire leurs propres jeux vidéo? Ils ont réuni un groupe de personnes très brillantes, y compris Celia. Les participants les ont aidés à améliorer leur idée et ont désigné cette activité par Atelier Skins de développement de jeux vidéo autochtones.
Dans cet atelier sont associés des instructions relatives à la conception de jeux vidéo et l'immersion dans les histoires et techniques de narration autochtones. Conçu par AbTeC (Aboriginal Territories in Cyberspace), une équipe de recherche dirigée par des Autochtones, cet atelier aborde spécifiquement le point de vue unique que les jeunes autochtones ont du monde. Les participants apprennent à « transposer » leurs histoires, légendes et traditions orales en fonction d'un nouveau médium : le jeu vidéo.
En plus de l'approche narrative classique [traditionnel?], l'atelier couvre des thèmes importants dans le développement des jeux : direction artistique, modélisation et animation 3D, conception de niveaux, son et programmation. Les leçons sont enseignées par des professionnels de l'industrie du jeu, des artistes autochtones et une équipe de base d'étudiants qui se spécialisent en arts informatiques à l'Université Concordia. Nous invitons aussi des mentors autochtones qui offrent leur expertise considérable, à titre de consultants culturels; ils conseillent sur l'utilisation adéquate de l'histoire, de la langue et la conception d'objets virtuels. Ils apportent également un soutien moral aux participants pendant l'atelier ainsi qu'après. Cet important aspect du projet permet à des aînés de communiquer leur savoir à la prochaine génération; quant aux jeunes, ils peuvent nouer des relations importantes pouvant durer le reste de leur vie.
Le premier atelier s'est déroulé au cours de l'année scolaire 2008-2009, à l'école Kahnawake Survival, école secondaire du territoire Mohawks de Kahnawake. Les élèves ont créé « Otsi! La montée des légendes kanienkehaka », un jeu fascinant (s'y trouve en vedette une tête malfaisante qui vole dans l'espace et terrorise un village; votre tâche est de l'arrêter!). Ils ont produit un niveau avec lequel il est possible de jouer. Skins 2.0 a été offert aux jeunes de Kahnawake, sous forme d'atelier intensif de deux semaines à l'Université Concordia. Les participants ont alors créé un jeu The Adventure of Skahión:ati – Legend of the Stone Giants. Nous en sommes à préparer Skins 3.0.
Nous aimerions faire participer davantage de jeunes autochtones par l'envoi de l'atelier à d'autres communautés. Nous avons rédigé notre programme d'études sous forme de modules, espérant que nous pourrions un jour trouver une façon de faire cela.
Nous savons que Skins fait une différence parce que nous avons encore des élèves du premier atelier qui travaillent sur le jeu. Un seul niveau ne suffit pas! Ces jeunes comprennent vraiment et profondément le médium, et il est clair pour nous que nous leur avons montrer une voie qui était cachée à leurs yeux. Ils comprennent maintenant une nouvelle industrie, ont des compétences qu'ils ne savaient pas comment obtenir et, ce qui importe encore plus, se sentent capables de créer leurs propres images et histoires.

A propos de vous
Organisation:
AbTeC (Aboriginal Territories in Cyberspace)
A propos de vous
Prénom

Jason

Nom

Lewis

Confirmez un nom d'utilisateur qui sera rendu public pour identifier votre soumission

Jason E. Lewis

Un mot sur vous-même, votre groupe ou votre organisme
Nom

AbTeC (Aboriginal Territories in Cyberspace)

Pays

, QC

Veuillez confirmer que cette idée ou projet pourrait servir les intérêts des autochtones des Premières Nations, Métis et Inuits.

Oui

URL Twitter
URL du canal You-Tube
Quelles catégories décrivent le mieux le public auquel s'adresse votre groupe ou organisme ?

Autochtones des Premières Nations.

Qu'est-ce qui décrit le mieux votre groupe ou organisme ?

Université, institut technique ou collège, Organismes sans but lucratif.

Depuis combien de temps votre groupe/organisme est-il actif ?

Plus 5 années

Innovation
Parlez-nous de votre idée ou projet en une ou deux phrases.

Skins est un atelier de jeux vidéo autochtones, où sont associés les instructions relatives à la conception de ces jeux et l'immersion dans les modes de narration autochtones.

Sélectionnez la phase qui s'applique le mieux à votre solution

Croissance (projet en place qui prend de l'expansion)

Impact social
Veuillez nous parler de l'impact social de votre idée ou projet.

L'impact social de Skins commence par de l'enseignement offert aux jeunes autochtones, soit celui de compétences précieuses en technologie. L'idée de base se transforme en perspectives d'ensemble : de telles compétences valent pour mieux gagner sa vie; en outre, des participants de Skins pourraient un jour fonder leur propre entreprise de jeux vidéo ou de conception, stimulant alors de nouvelles économies sur les réserves. Skins s’addresse aussi aux enjeux de l'autoreprésentation. Par Skins, les participants apprennent à critiquer les représentations des Autochtones dans les médias prisés. Ils envisagent la façon de mieux se représenter eux-mêmes et leur culture, sous une forme médiatique nouvelle, très aimée, où ils sont souvent mal représentés ou pas représentés du tout. Les jeux qui en sortent reflètent la fierté de leur culture et de leur habilitation.

Vos futurs objectifs : Identifiez les objectifs que vous espérez avec votre idée ou projet atteindre d'ici l'année prochaine

1) Nous aimerions améliorer les jeux et les distribuer; 2) nous aimerions offrir l'atelier Skins dans une nouvelle communauté.

Dans 5 ans, quelle différence aura apporté votre idée ou projet ?

Dans cinq ans, nous verrons davantage d'élèves autochtones dans des programmes postsecondaires reliés à la technologie, puis peut-être quelques postes de débutants dans l'industrie des jeux. Certains participants initiaux de Skins enseigneront à une génération plus jeune lors d'ateliers Skins. L'atelier/programme d'études Skins circulera dans les communautés indigènes de « Turtle Island ». Les jeux qui ont déjà été conçus, tel Otsi:!, auront de nouvelles versions – où auront été ajoutés des niveaux, des scènes cinématiques et une jouabilité supérieure –; ils circuleront dans toutes les communautés autochtones de Turtle Island, un testament pour ses publics, démontrant que nous pouvons être des producteurs et non pas seulement des consommateurs des nouveaux médias, puis que nous utilisons ceux-ci pour nous représenter fièrement nous-mêmes.

Viabilité
Parlez-nous des personnes / partenaires déjà impliqués dans votre idée ou projet, et dites-nous pourquoi ils sont importants pour votre réussite.

Notre partenariat initial avec l'enseignante Owisokon Lahache à l'École secondaire Kahnawake Survival a été essentielle à notre réussite; elle a compris notre vision et l'a partagée avec l'administration de l'école; elle a intégré notre programme d'études dans le sien. Cela a débouché sur le partenariat avec le Centre d'éducation de Kahnawake pour l'ensemble de la réserve, où nous encouragions et facilitions la participation des membres de la communauté de Kahnawake à Skins 2.0 et aux ateliers futurs.
Nous avons déployé beaucoup d'efforts pour trouver des mentors autochtones ayant de l'expertise dans les disciplines reliées à la conception de jeux. Nos leçons sur la conception de personnages, sur Photoshop pour les jeux, les principes de l'animation et la conception sonore ont été bien présentées par les praticiens autochtones, lesquels deviennent des modèles de comportement pour les participants.

Existe-t-il d'autres personnes / partenaires qui jouent un rôle important dans votre idée ou projet et pourquoi.

L'imagineNATIVE Film + Media Arts Festival est un festival international à Toronto, qui célèbre les travaux les plus récents des Autochtones dans les domaines du film, de la vidéo, de la radio et des nouveaux médias. Nous avons déjà amorcé des discussions avec eux, car ils sont très intéressés à offrir à leur communauté urbaine des ateliers tels que Skins. Pareil partenariat nous permettrait d'atteindre la communauté autochtone élargie.
Nous sommes toujours à l'affût de programmeurs, surtout de ceux qui ont de l'expérience en programmation de jeux. Nous nous servons actuellement d'Unity (unity3d.com).

We are also always on the look out for programmers, especially ones with experience programming games. Currently we use Unity (unity3d.com).

Décrivez le type de soutien que vous recevez (autre que financier) ou dont vous auriez besoin pour votre idée ou projet (par ex., dons, espace, équipements, bénévoles)

Nous continuons de dépendre du Centre d'éducation de Kahnawake, qui nous supporte par la liaison avec la communauté et par la recherche d'élèves adéquats pour Skins. L'Université Concordia et l'Institut de recherche Hexagram ont permis d'utiliser de l'espace de laboratoire informatique et d'atelier ainsi que de l'expertise technique et des infrastructures, ce qui nous permet d'offrir l'atelier dans un contexte universitaire. Des professionnels de l'industrie du jeu ont consenti à parler de leurs expériences, à encadrer les élèves et même à enseigner un module. Ils font maintenant intégralement partie du programme d'études, donnent un aperçu du « vrai monde » des jeux vidéo.

Votre idée ou projet est-il/elle financé(e) à l'heure actuelle ?

Oui (répondre aux deux questions suivantes)