Une collectivité saine qui élève des enfants en bonne santé

Une collectivité saine qui élève des enfants en bonne santé

Portrait de Heart and Stroke Foundation of Canada

 

Sans mesures déterminantes, les enfants d’aujourd’hui pourraient constituer la première génération de Canadiens à avoir une espérance de vie plus courte que celle de leurs parents. La double épidémie d’inactivité physique et de mauvaise alimentation qui s’accentue aujourd’hui compromet la santé des enfants canadiens et risque d’être un important facteur de maladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et d’explosion des coûts liés à la santé à l’avenir.

Dans la région de Champlain, dans l’est de l’Ontario, des organisations de soins de santé, des conseils scolaires et d’autres partenaires communautaires intéressés à la santé des enfants ont conclu un partenariat stratégique qui vise à renverser la tendance. Appuyé par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, par le Réseau de prévention des maladies cardiovasculaires de la région de Champlain et par le Propel Centre for Population Health Impact, le Programme pilote de facilitation de Champlain a travaillé avec 16 écoles élémentaires pour élaborer et mettre en œuvre un plan d’action qui combine la nutrition, le jeu actif et la planification du transport scolaire.

Des études montrent que les écoles sont des milieux de choix où établir des stratégies axées sur la santé pour la population. Non seulement les enfants passent-ils plus de temps à l’école que dans tout autre environnement en dehors de la maison, mais la santé et la réussite scolaire sont liées. En effet, les écoles mènent à bien leur mission principale d’éducation avec plus de succès si les élèves sont en forme et en bonne santé (Cutler et Lleras-Muney, 2006; Rose et Wu, 1995; IUHPE, 2009).

Les écoles participantes reçoivent un financement de démarrage de 1 150 $ ainsi qu’un soutien continu de la part d’un animateur scolaire qui les aide à élaborer et à mettre en œuvre un plan d’action. Les plans sont adaptés aux besoins des écoles et ils tiennent compte de données d’enquête propres à chaque établissement. Des méthodes encadrées par un animateur peuvent aider les écoles à améliorer leur environnement, à stimuler la pratique de l’activité physique et à influencer positivement les comportements alimentaires des enfants d’âge scolairea. L’animateur aide les écoles à prendre des mesures par la mobilisation et la participation de champions, par la définition d’objectifs pertinents, par la prestation d’outils et de ressources ainsi que par une aide à la mise en œuvre fondée sur une approche globale de la santé en milieu scolaire. L’accent est mis sur le milieu scolaire (plutôt que sur les personnes), sur les comportements sains (plutôt que sur le poids) et sur la transformation de la culture scolaire.

Le projet est en cours d’évaluation, et un bilan des progrès sera présenté au cours de l’automne 2014. L’intervention et l’évaluation comprennent une approche globale de la santé en milieu scolaire qui s’harmonise avec le Modèle pour des écoles axées sur la promotion de la santé (voir figure 1). Des données probantes révèlent que les écoles seront plus efficaces dans leurs efforts visant à créer des communautés scolaires saines si elles se concentrent sur cinq domaines d’action : 1) l’enseignement et l’apprentissage; 2) l’environnement physique et social; 3) les politiques; 4) les partenariats et les services communautaires; et 5) la collecte de données probantes aux fins d’apprentissage et de responsabilisation.

Ce modèle d’animation en milieu scolaire a déjà été modifié afin d’être appliqué dans le district scolaire Frontier au Manitoba. Le projet de collaboration vise à renforcer les relations avec les collectivités des Premières Nations et à améliorer les politiques actuelles en matière de modes de vie sains, pour aider les élèves à mener une vie plus active et plus saine. En adoptant des comportements sains à un jeune âge, les enfants peuvent réduire leur risque de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, mener une vie plus saine et plus active, et vivre plus longtemps. Grâce à ce type de projets, la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC vise à offrir aux Canadiens des vies en santé, sans maladie du cœur ni AVC. 

 

randomness