Création de l'agro-business pour les ex détenus

Félicitations ! Cette candidature vient d'être annoncée comme étant demi-finaliste.

Création de l'agro-business pour les ex détenus: Les ex détenus: acteurs et bénéficiares de la première ferme cotonnière

Lomé, TogoLomé, Togo
Type d'organisation: 
à but lucratif
Phase du projet:
Idée
Budget: 
$100,000 - $250,000
Sommaire du Projet
Lancement Important

Bref récapitulatif : Aidez-nous à présenter cette solution ! Fournissez une explication en seulement 3 ou 4 phrases.

La création d’un complexe innovant avec les ex détenus comme employés composé :
- Vaste domaine de culture du coton
- Logement pour les ouvriers de la ferme.
- Bureau pour l'entreprise
Il s'agira ensuite de trouver les partenariats commerciaux exclusifs pour la commercialisation du coton.

Qu'adviendrait-il si... - inspiration : Écrivez une phrase qui décrit la façon dont votre projet ose demander, "Qu'adviendrait-il si...?"

" Et si les ex détenus étaient les véritables acteurs de l'émergence agro-économique au Togo?"
About Project

Problème : Quel problème ce projet essaie-t-il d'adresser ?

Le problème que ce projet essaie de relever est articulé autour de trois axes: celui de l'absence d'une politique de l'insertion socio-professionnelle des ex détenus, de l'absence d'une politique nationale de valorisation et de promotion du coton togolais sur le marché régional et international et de la mauvaise condition de travail et de vie des ouvriers du secteur cotonnier au Togo.

Solution: Quelle est la solution proposée? S.v.p soyez précis!

Ce projet qui va durer trois ans amorcera l'insertion socio-professionnelle des ex détenus à travers l'implantation de la première ferme cotonnière avec logement au Togo. Ceci permettra aux ex détenus de trouver un emploi décent. La ferme sera construite en respectant les normes internationales et nationales de sécurité afin que les travailleurs ne soient pas victimes des accidents de travail. Ils bénéficierons de la protection sociale et d'un salaire décent supérieur au SMIG togolais chaque mois et disposeront chacun d'une parcelle d'un quart d'hectare sur laquelle l'ouvrier peut faire la culture vivrière ou élevage afin d'assurer leur bien-être. Les produits cotonniers seront exportés vers des partenaires commerciaux exclusifs.

Récompenses

Pas de récompenses pour le moment.
Impact: How does it Work

Exemple : Faites nous découvrir comment cette solution fait la différence en utilisant un ou plusieurs exemples concrets ; en incluant aussi ses activités principales.

Cette solution fait la différence en ce que c'est la première fois qu'une grande structure absorbe une main d’œuvre exclusive des ex détenus, l'activité principale étant la grande production du coton et la commercialisation dudit produit. Cela permet aux ex détenus de se prendre en charge financièrement, économiquement et socialement à partir de l'emploi offert. Ils sortirons donc de la précarité et ne seront plus tentés par la récidive d'où la diminution du taux de récidive au Togo. La ferme elle-même va fabriquer de l'engrais vert qui sera utilisé pour la culture du coton. Ce qui protégera l'environnement contre les effets néfastes des engrais chimiques. Cela fera aussi moins de dépense en matière d'achat d'engrais chimiques.

Impact : Quel est l'impact actuel de ce travail ? Décrivez aussi l'impact désiré dans le futur.

Ce travail permettra au Togo d'abord d'accroître sa production en coton, le coton ne représente que 5% de la production agricole au Togo. Le Togo est un pays principalement agricole. Cependant, c'est seulement 15% de cet espace qui est exploité. Alors la culture du coton sera faite sur des centaines d'hectares afin d'augmenter la production. Aujourd'hui, moins de 1% des ex détenus trouvent du travail que ce soit dans le secteur privé ou public. Le recrutement et la formation des ex détenus permettra de relever ce taux à 50%. Si les ex détenus savent que la pérennité de leur réinsertion socio-professionnelle dépend de la réussite de l'entreprise, ils seront très motivés et tournés vers le résultat. La production cotonnière sera donc optimale en quantité et en qualité et l'entreprise pourra trouver des partenaires commerciaux exclusifs comme les usines textiles étrangères.

Les stratégies de diffusion: Aller de l'avant, quelles sont les principales stratégies pour un impact d'échelle?

Le premier impact global, c'est être le principal fournisseur de coton à l'Etat togolais ainsi que les Etats de la sous région ouest africaine (Bénin, Ghana, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Nigéria etc). Un partenariat commercial exclusif sera alors conclu dès la première année entre ces acheteurs sous-régionaux et l'entreprise en question. Après, ce sera avec les usines textiles de l'Europe et Asie. Après cette phase, l'entreprise ouvrira son capital social à partie de la cinquième année à d'autres éventuels actionnaires afin d'élargir et diversifier l'activité et la production de l'entreprise.
Viabilité

Plan de viabilité financière : Quel est le plan de cette solution qui permet un financement durable à cette initiative ?

Le premier financement viendra des fondations, des ONG, du gouvernement togolais les 2 premières années. Le second financement viendra de l'entreprise elle-même lorsqu'elle commencera par engranger les bénéfices à partir de la 3ième année. La ferme après ce projet de 3 ans fonctionnera comme une délocalisation d'une industrie textile dont l'usine textile se trouvera dans un autre pays. Un accord avec cette industrie sera trouvé en ce sens.

Marché : Qui d'autre adresse les problèmes mentionnés ici ? Comment ce projet diffère-t-il de ces approches ?

Il n'y a pas pour le moment des projets similaires sur changemakers.com avec lesquels nous pouvons comparer ce projet.
Equipe

Histoire de votre fondation

En 2012, suite aux besoins émis par le ministère de justice de désengorger les prisons du Togo surpeuplées, un projet a été rédigé en ce sens. Le projet est dénommé « recours au volontariat pour un appui juridique aux groupes vulnérables en milieu carcéral ». C’est un projet national qui vise à terme à libérer les détenus injustement retenus en prison pour quelque motif que ce soit. C’est sur ce projet qu’une vingtaine de juristes a été recrutée. Ils ont pris fonction le 11 septembre 2012. Ils forment aujourd'hui une équipe expérimentée dont je fais partie et je dirige. L'exécution de ce projet a révélé des carences en matière de la réinsertion socio-professionnelle des détenus libérés.

Équipe

TOUH Maleki Yao: Juriste d'affaire, Chef du groupe/ Promoteur du projet, 4 ans d'expérience professionnelle dans son domaine. MACAMANZI Mindamou: Juriste, expert en création et accompagnement des entreprises, 4 ans d'expérience professionnelle dans son domaine BAMALI Essizimna: Juriste d'affaire, Expert en agro-business, expert en culture du coton, du soja, du maïs, de l'élevage et de fabrication d'engrais naturel 10 ans d'expérience professionnelle dans son domaine DOUNA Balowa: Gestionnaire comptable, 5 ans d'expérience professionnelle dans son domaine GBELEGUEWE Habib: Sociologue,7 ans d'expérience professionnelle dans son domaine. DOGBA Kokou Evenounyé: Gestionnaire des ressources humaine, 3 ans d'expérience professionnelle dans son domaine. Tous les membres de cette équipe travaillerons pour la première année de l'exécution du projet en temps partiel. Mais à partir de la deuxième année, le travail se fera en temps plein. C'est cette équipe qui dirigera le projet du début jusqu'à la fin pour les trois ans que le projet va durer.
Où votre travail est-il adapté à la chaîne de valorisation du textile ? [cochez tout ce qui s’applique]

Matières premières.

Votre rôle : Quel est votre lien avec l’industrie textile ? [cochez tout ce qui s’applique]

Promoteur / Organisateur, Agriculteur ou représentant d’association agricole.

Population cible : Quels groupes d'intéressés attirez-vous ou responsabilisez-vous dans votre travail ? [cochez tout ce qui s’applique]

Consommateurs , Agriculteurs et associations agricoles, Agents des force de l'ordre, Magasin spécialisé , Responsable des achats / Responsable de la chaîne d’approvisionnement, Sociétés commerciales, Femmes, Jeunes.

Focus de l’intervention : Qu’essayez-vous d’accomplir / d'influencer ? [cochez tout ce qui s’applique]

Accès aux services essentiels (i.e. soins de santé et éducation) , Accès au financement , Accès aux services de protection sociale (i.e. assurance, retraite, etc.) , Pratiques pour un environnement durable , Droits des travailleurs (i.e. négociation collective, etc.) , Egalité des sexes, Contre le travail forcé et contre le trafic d’humains, Conditions physiques de travail.

Levier de changement : Sélectionner jusqu’à 3 façons par lesquelles votre travail aide à transformer l’industrie.

Playdoyer , Politique, Formation.

Votre projet vise-t-il à résoudre l’un des problèmes principaux suivants ?


Un travail n’est pas assez : Les travailleurs au revenu faible ne peuvent pas sécuriser un bien-être au long-terme, La durabilité n’est pas encore une priorité : Le modèle actuel de la Fast Fashion ne promeut pas des économies axées sur la valeur.

Does your project utilize any of the innovative design principles below?

Activer le savoir-faire local pour générer des solutions : Construire des opportunités pour que les travailleurs puissent devenir des dirigeants , Perturber les habitudes des entreprises : Cibler les acteurs principaux qui peuvent influencer les résultats .

Inspiration de l’innovation : Lorsque vous avez créé votre projet, avez-vous pensé qu’il s’appliquerait à l’industrie textile ?

oui

If you answered "no" to the previous question, which industry was your project originally aimed at transforming?

Reproduction dans l’industrie textile : Si vous avez répondu “non” à la question précédente, comment adaptez-vous spécifiquement votre projet à l’industrie textile ?
● Encouragez-vous ou inspirez-vous d’autres personnes à devenir des agents de changement ? Si oui, comment ?

J'encourage d'autres personnes à devenir agents de changement surtout au Togo en les incitant à s'auto-entreprendre

Parlez-nous des partenariats qui mettent en valeur votre approche. Comment avez-vous collaboré avec d’autres personnes de cette ’industrie pour augmenter votre impact ?

La direction de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion, le ministère du commerce, Ministère de l'agriculture.