Naly HERINIAINA

naly.heriniaina

Naly HERINIAINA's picture
Name: Naly HERINIAINA
Organization:
Website:
Title:
Bio:
"Albert est un élève vraiment nul" disait un professeur dans son rapport. "Il réfléchit trop lent, il n'est pas sociable et c'est un rêveur. Il est un mauvais exemple pour la classe. Il est préférable de le renvoyer". Même s'il y avait ce mauvais rapport, Albert continuait ses études. Il avait fini ses études dans les écoles primaires et continuait jusqu'à l'université et avait du succès quand il a commencé ses recherches. Des années après, un ministre écrivait à divers chercheurs pour établir 14 listes des meilleurs chercheurs. Une fois les listes revenaient au ministre, ils étaient tous différentes. Cependant, il y avait un nom qui figurait dans les 14 listes. C'était "Albert Einstein", l'Albert qu'on disait dans un rapport "élève vraiment nul" et "réfléchit trop lent". Chaque matin je vois beaucoup d'Albert dans ma ville, dans ma commune. Ils tirent des charrettes, vendent des plastiques, poussent des bourrettes, des laveuses et vendeuses ambulantes, non favoriser sur l'emploi et demandent chaque jour comment assurer leur avenir. Si nous les aidons, les formons et les appuyons avec l'aide de la commune, je suis persuadé que nous ferons quelques choses de meilleur sur l'avenir des jeunes. Je suis Naly HERINIAINA, un jeune malgache qui a eu l'occasion de participer au développement d'un projet IFADEM, au Benin et à Madagascar, un projet de l'Organisation International de la Francophonie et de l'Agence Universitaire de la Francophonie qui vise à augmenter la compétences des instituteurs et des élèves instituteurs, Ainsi ce projet m'a permis d’élargir ma façon de penser afin de résoudre le problème des jeunes d'Afrique. Les conditions que vivaient ses jeunes étaient très décourageant et inimaginable, un espace de 4 mètres carrés pour 4 personnes, venant de la campagne pour trouver de l'emploi en ville. Les 3 jeunes hommes tirent des charrettes et la dernière travaillent comme laveuse. Je m'interroge en disant : "jusque quand, ses jeunes resteront ici et dans cette condition". Je pense et j'y crois qu'en aidant les jeunes étroitement avec la commune qui recensent le nombre de personnes chaque année peut réduire le taux de chaumage dans toute la communauté. Nous sommes tous des "Albert". Les grands hommes ne naissent pas dans la grandeur, ils grandissent.

Challenge Entries

Nous ne pouvons pas à la fois vivre dans la crainte de perdre notre emploi et être capable d'assumer la responsabilité de notre tâche. Ce projet a pour but d'améliorer les compétences des jeunes, les appuyer pour qu'ils soient des entrepreneurs sociaux et de faire des communes créatrices d'emplois.